PrestaFlex

Le Blog

PrestaFlex: blog d’informations et conseils en assurances

Bienvenue sur notre sur notre blog spécialisé en assurances et en finance!

Le blog PrestaFlex vous soutient dans la recherche d’un conseil en assurances efficace et fiable. Nos articles, rédigés à l’aide d’experts en assurances et en finance, vous apporteront une aide utile dans le choix de vos couvertures et dans la gestion de vos risques.

N’hésitez pas à nous faire part de vos remarques ou de vos questions en commentant nos articles. Nous sommes aussi en mesure de vous diriger vers des conseillers en assurance expérimentés.

Bonne lecture à tous!

Crédit personnel: améliorer les chances d’acceptation de son dossier

Si le taux de refus varie d'un établissement à l'autre en fonction de la clientèle, on considère qu'une part importante des demandes de crédit personnel doivent, au final, être refusée. Quelles sont les principales raisons de refus et comment faire pour améliorer les chances de voir son dossier accepté? Nous vous proposons quelques explications et conseils.

Un taux de refus élevé

Il est difficile d'obtenir un taux de refus moyen pour les demandes de prêt personnel. En effet, le taux réel pourra varier d'un établissement à l'autre en fonction de la politique de traitement des dossiers, mais aussi du profil de la clientèle. Cependant, on considère qu'en Suisse, le taux de refus pour les demandes de crédit privé est important:

  • D'une part, les personnes en difficulté financière tendent à se tourner vers le crédit personnel pour y trouver une solution
  • D'autre part, la loi suisse encadre strictement les demandes de prêt à la consommation, fixant des règles strictes pour éviter le surendettement du consommateur

Les principales raisons de refus

Chaque situation est bien entendue unique, et il existe de nombreuses raisons qui peuvent mener au refus d'un dossier. Pourtant, certaines situations se présentent plus souvent que d'autres, et l'on trouve, parmi les motifs de refus les plus communs, les éléments suivants:

  • Budget: le calcul du budget est l'un des premiers éléments qui peut poser problème. On considère en effet un revenu de 2'900 Chf net / mois comme un minimum pour pouvoir obtenir un prêt. Tout dépendra ensuite non seulement du revenu, mais également des dépenses.
  • Antécédants financiers: qu'il s'agisse de poursuites ouvertes ou de codes à la ZEK, les banques étudient systématiquement la situation de chaque demandeur. Ainsi, il n'est pas possible d'obtenir un crédit avec poursuites en Suisse, et les codes auprès de la centrale ZEK peuvent "handicaper" un dossier sur une durée de plusieurs années.
  • Situation professionnelle: un salaire régulier doit être justifié de la part du demandeur. Ainsi, il est nécessaire de travailler depuis minimum 3 mois auprès du même employeur, parfois même 6 mois (pour les détenteurs d'un permis B par exemple). De même, les personnes au chômage ne peuvent pas obtenir de prêt à la consommation auprès d'une banque.
  • Situation personnelle: une situation personnelle délicate peut également entraîner un refus. A titre d'exemple, les personnes en arrêt maladie depuis plus d'un mois ne pourront obtenir un crédit. Autre exemple: les étrangers qui bénéficient d'un permis L ne pourront pas non plus obtenir de prêt.

Améliorer ses chances d'acceptation

Si l'étude d'un dossier peut sembler à priori quelque chose d'objectif, il est pourtant possible d'améliorer significativement ses chances de voir sa demande acceptée: on parle alors d'optimisation du dossier. Le plus simple reste alors de s'adresser à un professionnel du crédit personnel comme Creditflex, qui saura analyser la situation du demandeur et prendre en charge la demande. Si les éléments à optimiser varient bien évidemment d'une situation à l'autre, les éléments suivants sont importants afin de pouvoir présenter son dossier sous le meilleur jour possible:

  • Eviter de faire trop de demandes: chaque demande étant éventuellement enregistrée à la ZEK, trop de requêtes peuvent mener au blocage du dossier pour plusieurs mois
  • Transmettre des informations exactes: trop d'oublis ou d'omissions peuvent mener non seulement à un temps de traitement plus important, mais aussi entraîner une pénalité en terme de confiance
  • N'oublier aucune information importante: 13ème salaire, bonus, revenu accessoire, pensions alimentaires, autres revenus du ménage (enfants en apprentissage, conjoint/e, ...) sont autant d'éléments qui peuvent permettre de présenter le dossier sous un meilleur jour

Pourquoi faire appel à un spécialiste?

Ce dernier sera en mesure non seulement d'augmenter les chances que le dossier soit accepté, mais aussi de pouvoir négocier de meilleures conditions. Ainsi, passer par une agence de crédit expérimentée permet non seulement de bénéficier d'une aide administrative et d'un conseil personnalisé, mais mène également à des offres en principe plus avantageuse. De plus, ce type de service est en principe gratuit et sans engagement: pourquoi s'en priver?

Article rédigé par l'équipe de Prestaflex

09.11 2018 Lire plus

Crédit à court, moyen ou long terme: quelle durée de prêt choisir?

Vous avez décidé d’emprunter une somme d’argent pour réaliser un projet ou combler un […]

31.10 2018 Lire plus

Proposer le paiement par facture à sa clientèle: comment s’y prendre?

Vous êtes indépendant, auto-entrepreneur, ou encore une PME? Votre clientèle est composée de personnes […]

25.10 2018 Lire plus

Combien coûte une hypothèque? Nos explications sur les frais mensuels

Bien souvent, les futurs emprunteurs qui cherchent à estimer les frais mensuels d’une hypothèque […]

10.10 2018 Lire plus