PrestaFlex

Le Blog

15.02 2017

Troisième pilier, qui peut en bénéficier?

Conditions d'accès aux 3èmes piliers en Suisse

Entre l’augmentation du coût de la vie et la stagnation des rentes AVS, souscrire à un 3ème pilier devient presque indispensable afin de pouvoir s’assurer d’une situation financière saine lors du départ à la retraite. Deux solutions s’offrent alors à l’épargnant: la prévoyance libre ou liée. Si les deux modèles ont chacun leurs avantages et inconvénients, ils ne sont pas forcément accessibles. Pilier 3a, pilier 3b, quelles sont les conditions pour en bénéficier? Nos explications.

Prévoyance libre, prévoyance liée, rappel des différences

Pour qui souhaite souscrire à un 3ème pilier, deux solutions existent en Suisse: la prévoyance liée (ou pilier 3a), et la prévoyance libre (ou pilier 3b). Chaque produit présente ses propres avantages et inconvénients qui peuvent encore varier en fonction de l’offre sélectionnée. Brièvement:

  • Pilier 3a: les montants versés sont déductibles des impôts jusqu’à un certain plafond. Il s’agit donc d’une solution fiscalement avantageuse. Cependant, il n’est pas possible de retirer l’argent épargné avant sa retraite (sauf exception).
  • Pilier 3b: plus flexible et polyvalente que la prévoyance liée, cette solution offre cependant moins d’avantages fiscaux pour l’épargnant.

Pilier 3a: les conditions

Il est possible d’établir un plan de prévoyance liée aussi bien auprès d’une banque que d’une compagnie d’assurance. Cette forme de prévoyance, qui permet des économies d’impôts substantielle, est la plus restrictive en termes de conditions d’accès. Ainsi, afin d’ouvrir un pilier 3a:

  • Revenus: il est nécessaire d’avoir un revenu déclaré à l’AVS. Il peut s’agir aussi bien d’un revenu en tant que salarié ou indépendant.
  • Lieu de travail et de domicile: il est nécessaire de travailler et habiter en Suisse. Les détenteurs de permis de travail (B et C) peuvent également souscrire à une prévoyance liée.
  • Personne assurée: le preneur d’assurance doit être obligatoirement la personne assurée. Il n’est ainsi pas possible d’établir et de payer un pilier 3a en faveur d’une personne tierce.

Pilier 3b: les conditions

Le pilier 3b, correspondant à une prévoyance libre, est beaucoup plus flexible et ouvert à tous. Ainsi, afin de pouvoir ouvrir un pilier 3b:

  • Revenus: aucun revenu minimal ni condition particulière. Une personne sans activité lucrative peut ainsi souscrire à un pilier 3b sans restriction.
  • Lieu de travail et de domicile: aucune restriction non plus. Il est possible de faire un 3e pilier libre tout en vivant à l’étranger.
  • Personne assurée: il est tout à fait possible d’établir une police en faveur d’une personne tierce, ou même d’assurer plusieurs personnes au sein de la même police!

Le choix d’un pilier 3a ou 3b

En règle générale, on recommande plutôt de commencer par un pilier 3a, qui offre plus d’avantages d’un point de vue fiscal. Cependant, chaque situation comme chaque besoin est unique, aussi vaut-il mieux réfléchir à toutes les options avant de s’engager. Il est ainsi recommandé de faire appel à un conseiller en prévoyance qui pourra analyser votre situation dans sa globalité pour vous proposer les solutions les plus adaptées. En cas de besoin, nos conseillers PrestaFlex peuvent vous renseigner sur les possibilités de prévoyance privée qui s’offrent à vous.

Facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*