PrestaFlex

Le Blog

Informations et conseils divers

Dans cette dernière rubrique nous vous proposons des articles qui sortent de nos domaines d’expertise habituels.

Nous abordons ici les divers produits et services de Suisse que nous jugeons pertinents afin d’améliorer de manière générale votre situation personnelle.

Nantissement hypothécaire ou retrait de capital?

Les futurs propriétaires ont la possibilité d'utiliser leur capital LPP comme fonds propres pour financer une partie de leur futur bien immobilier. Pour ce faire, ils peuvent soit effectuer un retrait anticipé de leur caisse de pension, soit faire appel à un nantissement hypothécaire. En quoi consistent ces deux alternatives et quelles sont les conséquences financières? Nos explications.

Fonds propres et caisse de pension

Pour rappel, les fonds propres peuvent être financés à hauteur de 50% par la caisse de pension, ceci à condition que l'hypothèque concerne l'acquisition d'une résidence principale. Aussi longtemps que la moitié des fonds demandés puissent être amenés sous forme de cash, il est même possible d'utiliser l'ensemble des avoirs disponibles auprès de sa LPP comme fonds propres.

Retrait LPP

Cette solution consiste à retirer directement de l'argent cash auprès de sa caisse de pension. Cet argent pourra alors être utilisé pour financer les fonds propres exigés par la banque. En procédant ainsi:

  • L'argent peut être utilisé directement pour les fonds propres
  • L'hypothèque est réduite, et donc les intérêts payés diminuent
  • Comme le capital LPP diminue, les prestations apportées par la LPP diminuent également

Le grand désavantage de cette alternative reste la diminution des prestations fournies par la caisse de pension. Si l'acquéreur n'a pas les moyens de compenser cette diminution, le capital perdu au final sera bien plus important que le montant retiré. Si par exemple un futur propriétaire retire 100'000 Chf de sa LPP pour financer un bien immobilier, il ne lui manquera pas uniquement 100'000 Chf sur ses avoirs à sa retraite. En effet, les revenus des intérêts lui échapperont également...

Nantissement hypothécaire

La solution du nantissement permet essentiellement d'éviter de voir ses prestations LPP diminuer. Cette alternative consiste à nantir le capital de sa caisse de pension. Autrement dit, le capital n'est pas retiré, mais utilisé comme une garantie de capital et permet de diminuer les fonds propres nécessaires. Ce faisant:

  • Les fonds propres nécessaires sont moins importants
  • La garantie ne diminue pas le montant de l'hypothèque: les intérêts seront donc plus élevés que dans le cas d'un retrait LPP
  • Aucune compensation de prestations LPP n'est nécessaire
  • Lors de l'arrivée à la retraite, le propriétaire doit obligatoirement réduire l'hypothèque du montant mis en gage

Pour plus d'informations, voir le site de Hypo-finance qui propose des explications détaillées sur le nantissement hypothécaire.

Quelle solution favoriser?

Si la plupart des spécialistes s'accordent à dire qu'il vaut mieux nantir son capital, tout dépendra de la situation, et même de l'évolution future des prix immobiliers. Une possibilité reste alors de faire appel à un spécialiste en hypothèques qui sera à même d'apporter son expérience et de comparer les deux alternatives pour proposer la solution la plus adaptée.

Article réalisé par l'équipe de Prestaflex - www.prestaflex-service.ch

06.03 2018 Lire plus

(Deutsch) Kreditvermittler: Direkt zur Bank oder Agentur einschalten?

Désolé, cet article est seulement disponible en Allemand.

06.03 2018 Lire plus

Hypothèque forward: de quoi s’agit-il et à qui s’adresse ce produit?

Lorsque l’on parle de types d’hypothèques, on se réfère habituellement aux trois genres les […]

10.01 2018 Lire plus

L’affacturage en Suisse: quelles solutions pour les entreprises?

Produit souvent méconnu tant des indépendants que des PME auquel il s’adresse pourtant, l’affacturage […]

18.10 2017 Lire plus